BFM TV

Les salariés de la Fonderie de Bretagne (FDB) ont entamé jeudi le troisième jour de blocage de leur usine de Caudan (Morbihan) pour demander leur maintien au sein du groupe Renault, qui a annoncé la cession du site.

Rumeurs depuis un an

"Il n'y a aucune avancée, on est au point mort donc on continue le blocage",

Le 11 mars, le groupe a annoncé la mise en vente de l'usine afin de "pérenniser les activités et les emplois".

Les salariés soulignent pour leur part que Renault a délocalisé une partie de leur production vers la Turquie, le Portugal et l'Espagne, plombant ainsi la rentabilité du site de Caudan.

La cession de ce site voulue par la direction pourrait amener à sa fermeture qui signifierait une catastrophe sociale sur le Morbihan",

"dans de nombreuses fonderies (FDB, MBF, SAM, Liberty Poitou...), chez des sous-traitants comme Bosch Rodez, etc". "