Les Anciens ESFF veulent parler de l'avenir des fonderies à l'oreille du patron de Bercy.

Depuis qu'Alain Madelin a supprimé le ministère de l'industrie on a pu voir s'aggraver le déclin de l'industrie en France

et les fonderies françaises les plus performantes du monde (tonne/homme) se faire concurrencer dans leurs savoir faire..

Les fonderies automobiles sont aujourd'hui à l'agonie et les autres fonderies se battent comme de beaux diables pour continuer d'exister.

Sans fonderies, demain il n'y aura plus cette industrie essentielle, à la base de bcp de réalisations !!!

Soutenez rapidement cette initiative par vos commentaires.