Les Echos - Extraits Le projet porté par l'homme d'affaires, ancien patron de Bricorama, a été officiellement rejeté par le gouvernement. Faute d'autres repreneurs, le chantier de Saint-Nazaire se trouve nationalisé.

Les Chantiers de l'Atlantique réalisent un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros, génèrent près de 8.000 emplois directs et indirects, et travaillent avec 500 entreprises locales.

C'est donc l'officialisation de la nationalisation de fait des Chantiers de l'Atlantique. Le gouvernement français a officiellement fermé la porte, mardi dans l'après-midi, au projet de reprise porté par Jean-Claude Bourrelier.