Un coup de gong sur la tête des énarques ca va faire plaisir :au Bébert de la fonderie

Attention au dégagisme (on ne sait jamais où il s’arrête).

il ne faut pas croire que parce qu’on supprime l’ENA, on fait la révolution,

Et nous ici on va vous demander de soutenir l'ESFF en lui réservant cette part de taxe d'apprentissage (les 13% des 0.68 de la masse salariale de votre employeur).

Demander cette faveur, avant le 31 mai, à votre comptable (en accord avec votre patron bien sûr).