Ouest France - L’activité de la FMGC, à Soudan (Loire-Atlantique), a été arrêtée durant toute la matinée ce lundi 29 mars, en raison d’une grève suivie par la quasi-totalité des salariés, réclamant une augmentation.

L’événement est plutôt rare à la FMGC : à 4 heures du matin ce lundi 29 mars, les salariés ont refusé de prendre leur poste. La grève a été suivie par la quasi-totalité des 350 employés de la fonderie de Soudan (Loire-Atlantique), spécialisée dans la fabrication de contrepoids en fonte.