Ouest France -

Jean-Michel Jacques, député En marche du Morbihan, n’était pas aux côtés des salariés ce mardi 23 mars 2021. Il avait annoncé qu’il serait au ministère de l’Économie pour défendre la Fonderie. Dans un communiqué, il rapporte la réponse à la question qu’il a posée au gouvernement dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Des garanties pour l’emploi…

« Nous assurons le plus grand suivi de ce dossier, a défendu Olivier Dussopt, ministre chargé des Comptes publics. À la fois pour rappeler à Renault ses responsabilités vis-à-vis de ses salariés, notamment eu égard des efforts qui ont été faits pour garantir la survie du site depuis 2019 et au-delà dans le contexte concurrentiel. »

Le porte-parole du gouvernement assure que tout sera fait pour la sauvegarde de l’emploi et le maintien de l’activité en cas de cession.