La revue automobile

"Un nouveau rapport du Financial Times montre les réticences de plusieurs constructeurs européens, notamment Volkswagen, Stellantis, Mercedes et BMW à continuer à investir dans l'hydrogène.

Cependant, le rapport note que les acteurs asiatiques, tels que Toyota et Hyundai, continuent de faire pression pour l'adoption de l'hydrogène comme carburant alternatif.

« Vous ne verrez aucune utilisation d'hydrogène dans les voitures », a déclaré le PDG de Volkswagen, Herbert Diess, « Pas même dans 10 ans, parce que la physique derrière tout cela est déraisonnable ».

Cependant, Renault estime de son côté que les véhicules utilitaires ont un fort potentiel pour adopter l’énergie hydrogène."