Ouest France -

« conserver cet outil stratégique et les savoir-faire des salariés. Le conseil régional de Bretagne et l’État doivent réfléchir conjointement au maintien de cette fonderie dans le pays de Lorient, quitte à diversifier l’activité aujourd’hui tournée exclusivement vers l’automobile. »