Les Echos - Dans le monde de l'automobile, un changement de logo reste une opération extrêmement rare. Hasard du calendrier, Peugeot et Renault, les deux fleurons français du secteur, viennent de sacrifier à l'exercice à quelques jours d'intervalle. Et la manière dont les deux marques ont mené l'opération en dit beaucoup sur leur stratégie et leur situation respective.

Dans les deux cas, il s'agit d'une évolution, pas d'une révolution. Pas question pour ces pionniers du secteur de faire table rase du passé : Peugeot reste représenté par un lion comme c'est le cas depuis 1850, et Renault conserve le losange apparu pour la première fois en 1925.