Achille Daugenet (1875 - 1953 ) fonde en 1906 la Fonderie des Ardennes à Mézières, pas très loin de l'actuel parc des Expositions, et ouvre en 1923 une seconde usine à Pont Audemer, qui fermera en 1991. Elle était spécialisée dans les pièces de freinage et aussi de pièces pour compresseurs frigorifiques. au cimetière de Charleville notamment ils sont les compagnons d'Artur Rimbaud .

D'autres fondeurs ardennais se sont implantés dans l'Ouest, mais il s'agissait de situations de repli à l'aube de la seconde guerre mondiale:

Raymond Gailly en 1939 à Meung sur Loire

André et Pierre Grandry en 1939 à Sablé sur Sarthe

Paul Thomé (Aciéries Thomé Cromback) en 1938 à Ploërmel

Merci à Fabrice Morassi pour cette contribution.

Pour compléter les fonderies de repli.

Charles Cury à Laval.

Grandry à Sablé en juin 1938.

René Lebeau avait un projet pour s'implanter au Lion d'Angers mais sans suite.