ou...dans le rouge '?) Les Echos - Le constructeur automobile français, qui a publié ses résultats annuels ce vendredi matin, accuse une perte nette de 141 millions d'euros sur 2019. Plombé par la baisse de l'activité et la chute de la contribution de Nissan, le groupe au Losange s'attend encore à un contexte difficile pour 2020. Le chiffre d'affaires est en recul de 3,3 % sur l'ensemble de l'année, à 55,5 milliards d'euros.

Luca de Meo aura du pain sur la planche. Nommé à la fin du mois janvier, le nouveau directeur général du groupe au Losange qui doit prendre ses fonctions le 1er juillet prochain voit les résultats annuels du groupe marqués au fer rouge, Renault enregistrant sa première perte nette depuis 2009, à 141 millions d'euros (contre un bénéfice de 3,5 milliards en 2018).