Une procédure de secours a été mise en place avec les techniciens de l'usine et les sapeurs-pompiers. Présents depuis 3 h du matin, les secours ont commencé à être renvoyés vers 8 h : un porteur d'eau et la grande échelle sont retournés à la caserne.

Devant la grille de l'entrée principale, les vigiles font entrer certains salariés comme les magasiniers. Des cadres sont autorisés à entrer avec leurs véhicules. Les autres salariés qui travaillent dans les bureaux proches du haut fourneau sont confinés à l'extérieur. Des camions sont renvoyés tandis qu'une réunion de crise est organisée en ce moment même. Par chance, St Gobain procède à la réfection du mélangeur 4. Celle-ci est quasi achevée, laissant augurer d'une possible reprise sous 48 heures.

Des déviations interdisant la traversée de Blénod-lès-Pont-à-Mousson ont occasionné de gros bouchons. Les barrages de police sont maintenant levés. La circulation vient d'être rétablie devant l'usine. Le trafic peut reprendre.

Vers 7 h, les pompiers ont aussi contacté la SNCF afin d'alerter du risque d'explosion. L'usine étant située non loin des rails, la circulation des trains a été arrêtée mais a finalement repris 45 minutes plus tard.