Tout a commencé pour Jean-Claude Gaillard, 74 ans aujourd'hui, dans sa commune natale de Mohon, où une fonderie fonctionnait déjà en 1935. Passé par la voie royale, l’école Boulle, suivie de treize années de pratique dans le Marais, à Paris, Jean-Claude a travaillé auprès de bronziers restaurateurs et orfèvres. En 1988, il décide de créer sa fonderie. C’est la naissance de Bronzes breizh création (BBC). Forcément, une naissance dans le crépitement des feux. Et depuis ce feu ne s’est jamais éteint, ni dans les yeux de son créateur, ni dans la fonderie.

Entreprise du patrimoine vivant En presque 60 ans de métier Jean-Claude a appris et a transmis aussi tous les rouages de ce travail d’artiste : moulage, fonderie, ciselure, montage, tournage, patine. Il est le rare artisan qui continue de ciseler le bronze à l’ancienne.L’an dernier, son atelier a reçu le label Entreprise du patrimoine vivant (EPV), du ministère de l’Économie. Une récompense attribuée aux meilleures entreprises françaises dans leur catégorie. La transmission de ses savoirs, un pilier de l’entreprise a été valorisée. « Chaque salarié a plusieurs cordes à son arc, remarque le patron qui ouvre les portes de cet atelier de l’enfer et du bonheur des créateurs. C’était une décision prise par mon fils de maîtriser la réalisation totale des objets sur place. » Aujourd’hui, près de 85 % des clients sont des artistes « qui nous confient la fabrication de leurs œuvres. »À l’occasion des Journées des savoir-faire d’excellence, organisées par l’association Entreprise et découverte, neuf entreprises bretonnes ouvrent leur usine au public, dont la fonderie BBC. Les visiteurs vont pouvoir découvrir la réalisation des objets de A à Z.

la fonderie, située entre Guilliers et Mohon, au lieu-dit Les Tertres. Contact 02 97 22 80 80 ou par e-mail à l’adresse : bronzebbc@wanadoo.fr