Par L'union | Publié le 19/12/2016 Petite histoire dans la grande, la conception des chars FT doit beaucoup à un grand capitaine d’industrie ardennais, Paul Thomé (1885-1975). char.jpg Né à Nouzonville et notamment formé à l’École supérieure de fonderie de Cologne (Allemagne), il devient chef de fabrication des Ateliers Thomé-Génot à Nouzonville à l’âge de 18 ans. Avant la Grande Guerre, il intègre le 3e Régiment des cuirassiers de Vouziers et devient maréchal des logis. Il est blessé d’une balle à la cuisse le 19 décembre 1914, près de Nieuport-Bains puis rapatrié. C’est le 6 juin 1915 que ses talents d’ingénieur vont se révéler.