Si nul n'est censé ignorer la loi, on peut, sans craindre les foudres de la justice ignorer que son homonyme l'"aloi" provient de l'ancien français - du verbe aloier (allier) et signifie alliage. L 'aloi désigne la part d'or et d'argent contenue dans la monnaie : ainsi la pièce est considérée de "bon aloi" si la proportion de métal précieux est correcte, et de "mauvaise aloi" si ce n'est pas le cas. euro.jpg Mais dès la seconde moitié du XIIè siècle, c'est son sens métaphorique de bonne (ou de mauvais) qualité qui prévaut.