La faillite de la fonderie de Moudon (VD) semble inévitable, a appris la RTS lundi. Depuis la dernière fonte il y a dix jours, les fourneaux sont à l'arrêt. Les 27 derniers ouvriers ont reçu vendredi leur lettre de licenciement.

Fondée à Lausanne en 1860, l'entreprise s'est installée dans la Broye dans les années 50. Avec près de 250 ouvriers, l'usine était le principal employeur de la ville, avant de connaître un lent déclin. Les commandes ont progressivement diminué et récemment, la société a été frappée par la hausse du prix de l'électricité.

La fonderie de Moudon aurait dû fêter ce mois ses 150 ans d'activité. En guise d'héritage, il restera les fameuses bouches d'égout, estampillées aux armes de la société, visibles partout en Suisse.