jeudi, 6 mai 2021

Automobile : la puce qui cache la forêt

Les Echos - La pénurie de puces électroniques a empêché Stellantis de produire 190.000 véhicules au premier trimestre, soit 11 %. La crise devrait durer estiment les constructeurs. Mais ils oublient de dire à quel point sera difficile le chemin vers l'électrification de la mobilité.

jeudi, 29 avril 2021

La fonte.................................................................................... des 220 000 glaciers du monde s'accélère

Par Véronique Rebeyrotte Les glaciers du monde fondent à cause du réchauffement climatique mais les données sur ce phénomène restaient très incomplètes. Grâce à des observations satellites, une équipe de chercheurs internationaux vient de livrer l'analyse la plus précise de l'évolution des 220 000  […]

Lire la suite

dimanche, 11 avril 2021

Liège : Bicentenaire de Napoléon

Venu en 1803 à Liège. Au cours du long parcours de l’exposition "Napoléon, au-delà du mythe". On y apprend ainsi que Napoléon est venu deux fois à Liège. La première fois, c’était en 1803 et il créa la fonderie de canons, l’ancêtre de l’arsenal de Rocourt. À l’époque, la fonderie avait été  […]

Lire la suite

vendredi, 26 mars 2021

Le Vélo : + 27 %

Partout en France, la pandémie a fortement stimulé l'utilisation de la petite Reine : 27 % d'augmentation enregistrée en 2020. Piwi l'utilise depuis 5 ans .... avec assistance électrique, c'est parfait dans les côtes.

vendredi, 12 mars 2021

12 000 serveurs brûlés chez OVH, l'hébergeur du blog PIWI depuis 2006

on a découvert que le "cloud" n'était pas tout à fait dans les nuages.

jeudi, 11 mars 2021

Nouvelle forme du blog

Pour que les illustrations photographiques soient lisibles sur les smartphones très largement utilisés par les jeunes générations notamment, l'aspect du blog a été profondément modifié. A vous de cliquer sur la photo , sur les photos pour bénéficier d'une bonne qualité visuelle. Pour le post sur Les  […]

Lire la suite

dimanche, 28 février 2021

Emission du vendredi 26 février sur des plaques d'égouts

C.Jamy à la 17eme mn De l'ingéniosité sous nos pieds : après le tout à l'égout, demain ces plaques seront des chargeurs sans fil pour les voitures électriques !!!

dimanche, 21 février 2021

Recette du week-end.

lu pour vous ? certainement un fondeur qui a changé d'orientation. Béchamel - Et le gratin était un précieux allier pour faire ronfler le four. De patates, de nouilles, de courges, de poireaux… chargés de béchamel à ras la gueule comme un cubilot de fonderie, histoire de vous lester comme une gueuse  […]

Lire la suite

vendredi, 19 février 2021

Question du jour :

Message de : Scheuscheu <antoine.scheuir@gmail.com> Je suis à la recherche d'un four à gaz d'occasion pour fusion de bronze (quantité environ 150 kg), un four basculant ou potager (creuset libre) ?

mardi, 16 février 2021

ETONNANT ? L'Europe exposée à la lourde facture de la pénurie de conteneurs !

Les Echos -

un phénomène inattendu, qui va probablement durer encore des mois : une pénurie aiguë de conteneurs. Cela concerne aussi des produits de fonderie ! Industrie lourde

Les conteneurs acheminant les produits manufacturés exportés d'Asie n'arrivent pas à suivre la demande. Résultat, une flambée des prix de transport jamais connue et un allongement très net des temps d'attente pour les importateurs européens. Les grands armateurs mondiaux ont remis en service les navires mis en réserve voilà un an, mais les conteneurs ne sont pas assez nombreux pour répondre à la demande sur l'axe Asie-Europe.

Les grands armateurs mondiaux ont remis en service les navires mis en réserve voilà un an, mais les conteneurs ne sont pas assez nombreux pour répondre à la demande sur l'axe Asie-Europe. (Maxime Le Pihif/SIPA)

Des importateurs français de produits fabriqués en Asie qui renoncent à commander, faute de rentabilité, des temps de réservation des transports qui s'allongent, et surtout des taux de fret qui explosent depuis plusieurs mois… Par un effet ricochet, la crise pandémique mondiale a engendré un phénomène inattendu, qui va probablement durer encore des mois : une pénurie aiguë de conteneurs.

Le monde entier a beau compter plus de 24 millions de « boîtes » actuellement, ces contenants métalliques qui assurent la quasi-totalité du commerce mondial de marchandises, elles sont trop rares ou souvent stockées aux mauvais endroits, compliquant la tâche des importateurs européens, en manque de capacités. « Ces temps-ci, on reçoit régulièrement des boîtes rouillées ou trouées, on sent que les expéditeurs asiatiques envoient tout ce qu'ils trouvent », témoigne le patron d'une entreprise française qui commerce avec l'Extrême-Orient.

Explosion des prix Selon une étude de la fin 2020, plus de 90 % des expéditeurs de marchandises basés en Chine pensent que ce phénomène de rareté va durer au moins trois mois, un quart d'entre eux tablant même sur un « gap » d'« au moins six mois ». Conséquence chiffrée, un conteneur standard de 20 pieds qui coûtait à la fin de l'été 1.000 dollars à réserver entre la Chine et l'Europe se négocie à plus de 4.400 dollars , tandis que sa version longue de 40 pieds dépasse les 10.000 dollars, soit un quasi-quintuplement en six mois. Et passer par les nouveaux trains de la « route de la Soie », plus fréquents jusqu'en Europe, ne règle rien, puisque ces convois alternatifs à la mer nécessitent les mêmes conteneurs.

Selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes, cette distorsion de plus en plus criante entre l'offre et la demande de transport pourrait coûter entre 4,5 et 7 points de marge aux entreprises de la zone euro au premier semestre… La facture étant même chiffrée à un impact de 23 milliards d'euros pour la marge opérationnelle des seules entreprises françaises en 2021.

Pourquoi les prix du fret maritime au départ de Chine battent des records

Lire la suite

- page 1 de 71