la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16



Visiteurs : 114471
Aujourd'hui : 1209
En ligne : 10

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - épidémie

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 9 avril 2020

Reprise du travail chez Saint Jean Industrie

St Jean Industries SAS Belleville – reprise Jour 1

dimanche, 5 avril 2020

L'impression 3D contre le coronavirus

Cette vidéo d'impression 3D d'une extension pour ouvrir les portes avec les avants-bras!

Source Heraeus

dimanche, 29 mars 2020

Du cuivre pour lutter contre les infections à l'hôpital

L'utilisation de ce métal aux vertus antimicrobiennes dans la robinetterie, les poignées de portes et autres éléments de mobilier, pourrait permettre de limiter les infections nosocomiales.

Ouvert en janvier, le centre intergénérationnel multi-accueil (Cigma) de Laval, en Mayenne, fait le choix du cuivre: 260 mètres de mains courantes et 200 paires de poignées de porte en métal précieux en lieu et place de l'inox ou du PVC traditionnels. Rien à voir avec un quelconque caprice : le gestionnaire de cet établissement d'hébergement de personnes âgées, qui fait également office de crèche, souhaite ainsi protéger ses pensionnaires contre les bactéries. L'idée lui vient d'Angleterre. En 2006, l'université de Southampton publie en effet une étude dans laquelle elle démontre les propriétés antimicrobiennes du cuivre. Plus de 99% des principales bactéries, même très résistantes aux antibiotiques, meurent en moins de deux heures sur une surface cuivrée ou en alliage de cuivre. Or une grande partie des infections contractées dans les établissements de soins, dites nosocomiales, sont liées à ces bactéries qui se transmettent par contact, d'une surface quelconque à la main puis à la bouche, aux organes sexuels ou aux plaies. En France, plus de 5% des patients sont touchés et plus de 4000 en meurent chaque année selon une estimation de l'office parlementaire d'évaluations des politiques de santé.

Lire la suite de l'article

samedi, 28 mars 2020

380 entreprises alertent dans les Ardennes

Dans les Ardennes, 380 entreprises ont sollicité du chômage partiel pour un total de 2,7 millions d’heures salariées a fait savoir la préfecture. Cela marque une forte progression du nombre d’entreprises qui ont effectué ces démarches auprès de la Direccte des Ardennes puisqu’elles étaient 160 la semaine dernière. Toutefois, la progression en volume d’heures reste mesurée, puisque les 160 premières entreprises avaient requis près de 2 millions d’heures à elles seules.

Lire la suite dans l'Ardennais

Un problème d'alcool

Il semblerait que le covid19, en plus de confiner les fondeurs, les embête pour se fournir en enduit base « alcool » !! En effet cette matière première sert principalement dans ces temps obscurs à nettoyer et désinfecter les villes chinoises … D’où la difficulté de produire ce type d’enduit à moindre coût, l’isopropanol dit alcool IPA a « flambé » sans jeu de mot, x6 minimum !! Et l'incendie de la seconde plus grosse usine de production d'Isopropanol des US n'arrange rien!

vendredi, 27 mars 2020

La Fonderie Horne à Rouyn-Noranda au Québec réduit sa main-d’œuvre de 80 %

En raison de la complexité des procédures qu’exigerait une interruption complète de ses activités, la Fonderie Horne a convenu avec le gouvernement de pouvoir poursuivre une partie de ses opérations. Quelque 80 % de ses travailleurs seront toutefois retournés à la maison pour une durée de trois semaines.

Les activités de production du complexe métallurgique de Rouyn-Noranda génèrent d’importantes quantité d’accumulations corrosives (métal, poussière, acide et autres liquides corrosifs) qui se logent dans les équipements. Afin de garantir l’intégrité de ces équipements, tout arrêt prolongé doit requérir l’isolement complet de certains appareils et l’enlèvement complet de ces accumulations.

Mobilisation importante et impacts négatifs durables

«Or, l’ampleur des travaux requis pour cette opérations nécessiterait la mobilisation d’une importante quantité de ressources spécialisées sur notre site, dont certaines en provenance de l’extérieur de la région et même de la province», a expliqué la Fonderie Horne, par voie de communiqué, le 25 mars.

Lien vers l'article complet

mercredi, 25 mars 2020

Coronavirus. Ancenis. À la fonderie Bouhyer, des salariés inquiets

Aux syndicats qui s’interrogent sur les risques encourus au travail, la direction affirme que la sécurité est assurée et annonce le versement d’une prime « de présence »...

Article payant

mardi, 24 mars 2020

La fonderie se mobilise contre le Covid-19

Celine Eberschveiler a posté sur LinkedIn :
AMF distribue des gants et son stock de masques à la maison médicale locale. Soyons tous solidaires ! Les petits efforts de chacun feront reculer le virus...

Saint-Gobain PAM France sur LinkedIn :
Ce matin 19 mars nos équipes ont pu faire parvenir 18 000 masques récoltés via nos 5 usines françaises, à destination des personnels de santé. L'aboutissement d'une démarche initiée il y a quelques semaines déjà avec les autorités locales qui les distribueront aux hôpitaux et médecins locaux qui en ont un besoin critique. PAM avait de même soutenu les médecins chinois dans les mois précédents. Nous continuerons de soutenir les autorités locales dans la mesure du possible, fidèlement à nos valeurs de solidarité. Nous souhaitons bon courage aux équipes de santé du Grand Est, de France et d'ailleurs. Prenez soin de vous.

Nicolas Ottenwaelder Directeur chez AFC Redon sur LinkedIn :
Faites un don !!
Si comme nous, vous arrêtez temporairement votre activité, N'hésitez pas ! Donner vos stocks de masques et gel hydroalcoolique. Luttons ensemble contre le COVID-19. Prenez soin de vous et de vos proches !
Don à l'hôpital de Redon.

Québec : Les alumineries devront réduire leurs activités au minimum

Après l'annonce de François Legault concernant la fermeture de toutes les alumineries à compter de minuit, mardi, Québec recule en leur demandant plutôt de réduire leurs activités au minimum. C'est ce qu'indique une mise à jour (Nouvelle fenêtre) de la liste des entreprises et services jugés essentiels, publiée lundi. Dans celle-ci, il est maintenant précisé que les "complexes industriels (notamment le secteur de l’aluminium) et miniers doivent réduire au minimum leurs activités".

L'annonce de Legault

Lors de son point de presse quotidien à 13 h, François Legault avait avancé "qu'une entreprise qui fait de l’aluminium, des autos, des avions, ça va être fermé". Le choc a été immédiat auprès de la direction et du personnel de Rio Tinto, qui exploite cinq alumineries au Québec, dont quatre au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La multinationale avait dit être immédiatement entrée en contact avec le cabinet du premier ministre. Personne chez Rio Tinto n’avait reçu l’information avant la conférence de presse. Rio Tinto était même en discussion avec le gouvernement pour être caractérisée d'entreprise critique...

Extrait de l'article de radio-canada : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1682941/alumineries-entreprises-rio-tinto-coronavirus