La Lettre du Cadre - édition Abonnés Yves Deloison Depuis novembre 2022, à Issoire, un réseau récupère la chaleur résiduelle produite par les fours de la fonderie d’aluminium pour chauffer une quarantaine de bâtiments. Cette solution écologique et économique fait figure d’exemple, surtout en temps de crise énergétique.

Pourquoi laisser s’échapper dans la nature la chaleur produite par des fours industriels alors qu’elle peut alimenter un réseau de chauffage urbain ? À Issoire, dans le Puy-de-Dôme, la question a été tranchée. Aujourd'hui, trois des cinq fours de l’usine Constellium, groupe spécialisé dans la fabrication de pièces en aluminium, sont connectés au dispositif de récupération d’énergie.

Et le résultat est exemplaire puisque ce système permet de diminuer drastiquement les émissions de