France 3

Crée en 1936, la fonderie industrielle historique Sifa Technologies vient d'être placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d'Orléans.

La fonderie Sifa Technologies a obtenu un sursis de 3 mois. Le temps d'évaluer les différentes solutions de reprise.

La fonderie historique orléanaise, spécialisée en pièces de moteur automobile d’aluminium, poursuivra tout de même son activité pour 3 mois. Une durée fixée afin de trouver une éventuelle solution pour l’avenir de l’entreprise.

À mi-chemin de ce sursis accordé à l’entreprise, une prochaine audience au tribunal de commerce est déjà fixée, le 11 janvier prochain. "Il s’agira d’un point d’étape afin de vérifier que les mesures de la direction sont cohérentes pour la poursuite d’activités, explique l’avocat de Sifa, maître Marc Villefayot auprès de la République du Centre. De manière à examiner les solutions de reprises visant à sauvegarder le maximum d’emplois."

Des salariés profondément touchés Au fil des années et des mauvais bilans financiers, Sifa Technologies avait déjà drastiquement réduit son nombre de salariés. Alors qu’ils étaient 130 en 2015, ils n’étaient plus que 96 en 2019, pour arriver à 78 actuellement. Du côté de ces salariés, l’humeur n’est pas à l’optimisme. Contactés, certains se sont dits "trop touchés" pour réagir.