LES ECHOS -

Un défi lancé à Airbus et Boeing.

Après cinq ans de test, le C919 de l'avionneur chinois Comac, a obtenu sa certification par les autorités chinoises, dernière étape avant les premières livraisons et l'entrée en service commerciale sur les lignes intérieures.

Lancé en 2008, le programme C919 permet à la Chine d'entrer dans le club très fermé des fabricants d'avions de ligne.

L'Airbus A320 et le Boeing 737 ne sont plus les seuls gros-porteurs moyen-courriers autorisés à opérer du transport de passagers sur des lignes commerciales. Ils ont été rejoints, jeudi, par le C919 du chinois Comac.

Après douze ans de développement, cinq ans de tests et plusieurs années de retard sur le calendrier initial, l'équivalent chinois des A320 et des Boeing 737 vient en effet de se voir décerner par les autorités chinoises sa certification technique, dernière étape avant les premières livraisons aux compagnies aériennes et le démarrage de l'exploitation commerciale.