OUEST-FRANCE -

Grosse consommatrice de gaz et d’électricité, l’entreprise voit ses factures d’énergie exploser. Pour son directeur, la situation devient très critique. Au point d’envisager de stopper la production si l’État n’intervient pas.

bouyher.jfif

La facture énergétique de Bouhyer pourrait passer de 700 000 à 5 M€ l’an prochain.

Travaillant dans l’industrie depuis des années, Jean-Marcel Gay n’a jamais connu pareille situation​. Depuis des mois, le directeur général de la fonderie Bouhyer, qui fabrique des contrepoids en fonte pour des constructeurs allemands d’engins de travaux publics, de grues et de tracteurs, s’arrache les cheveux pour savoir comment continuer de faire fonctionner l’entreprise. En cause, l’explosion des coûts de l’énergie.

« Même dans nos pires cauchemars, on n’aurait jamais imaginé ça » Depuis 2019, on a réduit nos consommations d’électricité et de gaz de 20 %.

télé Nantes : La fonderie Bouhyer menacée par la hausse de sa facture énergie

 L'explosion des coûts du gaz et de l'électricité mettent en péril l'activité de la fonderie Bouhyer. L'entreprise emploie plus de 300 salariés sur 
 ses deux sites dont près de 250 rien qu'à Ancenis. Mais la crise de l'énergie pourrait contraindre le groupe à arrêter la production. Pour 
 éviter le pire, la direction étudie différentes pistes pour réduire sa consommation et espère un soutien de l'état pour réduire sa facture