OUEST FRANCE

Samedi 3 et dimanche 4 septembre 2022, les rues de la petite cité de caractère de Rochefort-en-Terre (Morbihan) ont fait un grand bond dans un autre univers, celui du fantastique, avec le premier marché fantastique organisé par Roch & Cie, en collaboration avec l’association Vikings et chevaliers. Belle ambiance au premier marché fantastique

Viking, pirates, elfes, steampunks et autres personnages fantastiques ont déambulé dans les rues de Rochefort-en-Terre (Morbihan), samedi 3 et dimanche 4 septembre 2022, au milieu des stands des trente artisans créateurs présents.

Antoine Scheuir, artisan bronzier nouvellement installé sur Rochefort a réalisé plusieurs coulées devant les yeux étonnés du public. Parmi les stands, des bijoux, fabriqués mains, cuivre ou argent associé à des pierres serties comme sur le stand de Julie de Lakshini Création. Il y avait aussi de la poterie, de la vaisselle en bois tourné avec Guillaume, tourneur sur bois, de La Termite, du travail du cuir, de la calligraphie avec le stand de Lahcen. Je traduis le prénom et je réalise la calligraphie. J’ai une influence de l’école marocaine​, précise l’artiste. Des couteaux forgés par Étienne de Métal Artshop. Le Seigneur noir de Tolkien avait même fait le déplacement pour ce premier marché fantastique. | OUEST-FRANCE De son côté, Antoine, artisan rochefortais qui a créé AS Bronze Fusion, a réalisé plusieurs coulées devant les yeux étonnés du public. L’ambiance était à la fête et à la convivialité.

On est une grande famille​, soulignaient les exposants, qui ont pris plaisir​ à se retrouver ensemble. Un sentiment partagé par les fans qui déambulaient dans les rues, on vient à chaque fois​, précise Guillaume, un guerrier viking.

Guerriers vikings, pirates, orques, fées, elfes, mais aussi steampunk… ont pris les rues d’assaut, déambulant en toute simplicité pour le plaisir du public venu très nombreux, plus de 10 000 visiteurs sur les deux jours.

Beaucoup d’échanges et de questions sur les stands des créateurs avec un public curieux

De leur côté, cracheurs de feu, jongleurs, musiciens, échassières et autres saltimbanques étaient également de la partie proposant de nombreuses animations en déambulation, sans oublier les artisans créateurs. Il y avait donc beaucoup à voir et ce premier marché fantastique a plus que tenu ses promesses. Il y a vraiment beaucoup de monde et autant de gens costumés, c’est formidable​, souligne un commerçant, étonné du succès. D’ailleurs, il était assez difficile de trouver une place pour manger, les files d’attente étaient longues.

De nombreux passionnés en costumes ont déambulé pendant les deux jours dans les rues de la cité Trente artisans Au milieu de toute cette animation, trente artisans créateurs étaient présents, répartis entre le parc du château, la place du Château, celle de la Mairie et la place Saint-Michel. Une disposition qui a contraint les visiteurs à arpenter tout le bourg.

D’ailleurs, le Seigneur noir de Tolkien avait même fait le déplacement. Place Saint-Michel, la démonstration de combat à l’épée présentée par Pontivy escrime, du Moyen-Âge à Star War, a étonné le public. Nous présentons de l’escrime artistique​, souligne Awen, membre du club. Une réussite !