Pour 57% des dirigeants, les compétences interpersonnelles sont plus importantes que les compétences techniques.*