Écrit par Lauryane Arzel avec Laurent du Rusquec

YOU TUBE BRIVE LE BISON DU 126 RI

FRANCE INFO Nouvelle-Aquitaine

Le 126e régiment d'infanterie de Brive (Corrèze) porte comme emblème le bison depuis 115 ans. Une sculpture monumentale de cet animal a été réalisée à la fonderie des Cyclopes que dirige notre camarade ESFF Frédéric Michel .

Depuis trois jours, les artisans de la fonderie des Cyclopes à Bordeaux (Gronde) meulent, brossent et cisèlent. Pierre Mouzat, le sculpteur et les ouvriers peaufinent les derniers détails d'une oeuvre colossale : un bison, symbole du 126e régiment d'infanterie de Brive (Corrèze). Présent à Brive depuis 115 ans, le 126e RI est indissociable du Bison.

Un colosse lourd d'une tonne

Cette sculpture en bronze a dû être moulée en pièces détachées. Un défi dû aux dimensions de ce colosse : 1,80 mètres au garrot et trois mètres de long. "Il y avait 22 morceaux de bronze qui ont été remontés. Cette patte par exemple a été entièrement remontée, et il ne faut pas qu'on voit les soudures", explique Pierre Mouzat.

Ce dernier a construit son oeuvre en imaginant comment les soldats avaient choisi cet emblème pour leur régiment. "A coup sûr, ils l'ont choisi pour les valeurs qu'il véhicule : la force, le courage, la solidarité, la dissuasion et la paix. J'ai pris le parti de faire un bison réaliste, parce que je pense que les soldats ont pensé à cet animal."

L'animal est ici "à l'arrêt, paisible, sûr de sa force, avec les deux pattes avant stables. La patte arrière levée, et la queue, montrent qu'il est prêt à charger à tout moment pour défendre son territoire et les siens." Les lignes et les marques peuvent alors représenter autant de traces, voire de blessures et de cicatrices liées à de solides combats menés.

Inauguration lors de la journée nationale des blessés de l'armée de terre Le parcours de la sculpture est presque terminé. Il reste deux jours de patine au minimum, avec une première couche noire, puis passage aux ocres pour lui donner transparence et couleurs. La toison de l'animal sera reproduite dans toutes ses nuances. Le Bison trônera bientôt au cœur de l’ancienne place d’arme de la Caserne Brune.

Pour Pierre Mouzat, "avoir une sculpture érigée là, dans le parc Simone Weil, dans ma ville natale, c'est fort. Je suis né prématuré, mon père est mort jeune. Je vais défier le temps, la fragilité de la vie, en laissant une empreinte pour un bout de temps." Le Bison sera installé le 20 juin 2022 à Brive, et inauguré le 25 juin, journée nationale des blessés de l'armée de terre.