Les députés européens valident la fin des voitures thermiques en 2035 : arrêt des ventes de voitures neuves essence et diesel à partir de 2035. L'amendement qui proposait de conserver un volant de véhicules hybrides rechargeables après cette date a été rejeté.

La dynamique de négociation, qui était déjà très favorable avant le vote du Parlement à une interdiction totale du thermique en 2035, paraît désormais difficilement réversible.