MON ACTU -Le Républicain Lot-et-Garonne

La Fonderie Faro élargit ses compétences . Un marché vient de s'ouvrir dans la création de lests de bouées de bateaux.

Léa et Robert Nieto ont reçu jeudi 5 mai une délégation de la chambre de métiers Nouvelle-Aquitaine. (©Photo Le républicain / Michel Pradeau)

Parce que la fonte a une forte résistance à l’eau salée, l’entreprise Faro de Casteljaloux a réussi à gagner un marché intéressant avec une ingénierie marine pour la création de lests de bouées de bateaux.

Entreprise du patrimoine vivant

Spécialiste du moulage en fonte de pièces agricoles et industrielles, dans le mobilier urbain ou encore auprès du particulier, dans les plaques de cheminées ou les barbecues braseros, l’entreprise Faro a été labellisée «Entreprise du patrimoine vivant» en 2019, ce qui lui a valu les honneurs de l’Elysée.

Cherche employés désespérément

C'est un besoin urgent que Gérard Gomez, Jean-François Blanchet et la délégation qu’ils menaient feront remonter au plus haut de la gouvernance : le manque de main-d’œuvre. « L’entreprise compte 10 salariés. La plupart sont présents depuis longtemps, je propose de doubler les postes avec des jeunes sans diplôme que nous sommes prêts à former pour assurer la continuité du métier, mais nous ne trouvons personne », s’exclame Léa Nieto, responsable de la Fonderie Faro.

Jeudi 5 mai 2022, une délégation de la Chambre de métiers de Nouvelle-Aquitaine est venue découvrir cette belle entreprise tenue par Léa Nieto, 29 ans, qui a succédé à son père Robert en 2019.