CENTRE PRESSE -

Avec la fermeture des Fonderies du Poitou (celle actée de la Fonte et celle à venir de l'Alu), Grand Châtellerault perd presque un million par an de fiscalité.

Après 41 d'activité, les Fonderies du Poitou seront rayées de la carte en juillet 2022, date de la fermeture programmée de la Fonderie Alu (300 salariés), un an après celle de la Fonte (300 salariés).

C'est tout un pan de l'histoire industrielle châtelleraudais qui part en fumée. Et un drame à bien des égards. À la perte de centaines d'emplois directs, s'ajoutent celle de centaines d'emplois indirects, un manque à gagner pour de nombreux sous-traitants et commerçants locaux..