LINKEDIN -ADDAD Abdelaziz - Product Manager chez Eramet 1- "Battre le fer quand il est chaud" : Expression datant du XVIe siècle, elle fait référence au métier de forgeron. Ce dernier travaille le fer à chaud, car il est plus malléable, maniable, qu’à froid. Ainsi, lorsque le fer est chaud, le forgeron ne doit pas attendre une seconde pour faciliter son travail du fer. Plus il attendra, et plus cela sera difficile pour lui. En faisant allusion à cette mise en scène, on utilise cette expression pour dire qu’il faut agir dès qu’on en a la possibilité, et ne pas attendre. Le fait d’attendre pourra rendre encore plus difficile la situation.

2 - "Nickel" : Cette expression familière viendrait du monde militaire et daterait du début du XXème siècle. Lors des revues, le canon des armes devait être parfaitement propre. Bien nettoyé et frotté, il brillait de mille feux. Il ressemblait alors au nickel, métal blanc argenté qui, bien poli, brille aussi et renvoie alors une image de grande propreté.

3- "Amalgame" : Confusion volontaire d'idées ou de concepts à l'origine un alliage du mercure avec un autre métal.

4 - " Acier trempé" : Se dit du caractère, de l'esprit d'une personne qui a de la volonté, de la fermeté. A l'origine : La trempe est une opération métallurgique qui fait partie des traitements thermiques et consiste à chauffer un métal puis à le refroidir rapidement pour en améliorer la résistance la résistance.

5 - "Galvaniser" : Provoquer l'enthousiasme de quelqu'un, le plus souvent d'une manière passagère à l'origine : La galvanisation est l'action de recouvrir une pièce d'une couche de zinc dans le but de la protéger contre la corrosion.

6- "Laminer" :exprime l'idée, particulièrement dans le sport, de vaincre son adversaire, sans lui avoir laissé une chance de réagir ou de faire illusion à l'origine: Laminer décrit l'action de réduire la taille d'un objet, la plupart du temps en métal, à l'aide de deux cylindres.

7 - "C'est en forgeant qu’on devient forgeron" : c'est par l'exercice que l'on acquiert de la compétence. Le proverbe est une traduction d'un proverbe latin : Fabricando fit faber ou Fabricando fabri fimus : « La pratique fait l'ouvrier. »