Ca m'intéresse

«Ghetto » est une déformation d’un terme vénitien, gheto ou getto, qui signifie « fonderie ».

En mars 1516, la République de Venise impose à la population juive de se regrouper dans un seul quartier, celui de Cannaregio, situé près d’anciennes fonderies. Celui-ci est séparé des autres zones d’habitation par un canal et deux grandes portes fermées chaque soir, les habitants n’étant pas autorisés à circuler dans le reste de la ville après la tombée de la nuit. Ainsi naît le premier ghetto.

Par analogie, le terme sera repris pour qualifier les différents quartiers juifs des villes d’Europe, que leur population y réside librement ou de manière forcée. Il désigne aujourd’hui, par extension, un lieu où une minorité vit séparée du reste de la société.

  A lire aussi :
  > Shana Tova / Roch Hachana : tout savoir sur l'origine et les traditions de cette fête juive
 > Yom Kippour : tout savoir sur la fête juive du Grand Pardon
 > Kippa : pourquoi les juifs la portent-ils ?