A 50 jours du premier tour de l'élection présidentielle, les Français se détournent d'une campagne où aucune idée n'accroche. La baisse des intentions de vote inquiète les sondeurs.