LA VOIX DE LA HAUTE MARNE

Les riverains des Fonderies de Saint-Dizier n'en peuvent plus. Ils subissent les retombées de poussières de sable depuis des années. Mais les choses semblent bouger un peu.

Les pétitions se sont multipliées depuis une trentaine d'années pour dénoncer la situation. Les fonderies de Saint-Dizier, usine installée rue Waldeck Rousseau depuis 1860, font subir aux riverains des retombées de poussières de sable jusque dans leur habitation. "Quand les enfants jouent dehors, ils ont les pieds noirs !", lâche Marie-France Talbot.

Des désagréments importants

En cause : une plainte de la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) saisie par une riveraine. L'administration a fait une visite d'inspection et constaté différentes infractions. L'usine s'est défendue de tout dépassement des normes en mettant en avant une panne d'ordinateur qui aurait faussé les données.

Mettre la pression

Depuis, les riverains continuent de mettre la pression. Le maire de Saint-Dizier est lui aussi monté au créneau en décembre pour solliciter une entrevue avec le PDG de l'usine Pierre Chatel.