__CENTRE PRESSE -_extraits _

La recherche de repreneurs pour la Fonderie alu a échoué, a-t-on appris hier

Les salariés de la Fonderie alu d'Ingrandes ont décidé du blocage total du magasin expédition.

Pas de repreneur salvateur mais pas non plus de conversion en liquidation judiciaire,

« Il n'y a pas de liquidation judiciaire »

le couperet d'une liquidation judiciaire n'est pas tombé pour le fabricant de culasses, en redressement judiciaire depuis avril 2021.

Pour sauver le site, l'intersyndicale avance une solution: « Une mise sous tutelle de l'État, du gouvernement. » En clair, une nationalisation temporaire,

Localement, l'intersyndicale fait pression sur le constructeur Renault

une grève de 24 heures (hier) reconductible et le blocage jusqu'à nouvel ordre des expéditions de pièces. « Renault attendra ses culasses dans l'attente d'une réaction de leur part. »

Ironie du sort, c'est que Renault paradoxalement « n'a pas eu le temps de reconvertir un autre site pour fabriquer les pièces qu'on fait ici, donc le constructeur a besoin de nous jusqu'en 2025 ».

On se bat pour éviter la catastrophe de la fermeture du site. »