CAPITAL -

Bientôt le clap de fin pour la Fonderie du Poitou "Alu" ?

La liquidation semble désormais inévitable. "Aucun repreneur ne s'est manifesté" pour ce sous-traitant automobile en redressement judiciaire, qui emploie 320 salariés.