FRANCE BLEU -

Les éventuels repreneurs du site ont jusqu'à ce lundi soir minuit pour déposer leurs candidatures pour une reprise du fabricant de culasses. La semaine dernière, un seul était encore en discussion avec la direction de l'usine poitevine.

Un repreneur potentiel en lice encore

Il s’agit d’un fondeur chinois qui travaille avec plusieurs équipementiers automobiles comme le fabricant de pneus Continental, le fournisseur de pièces pour carrosserie Valéo ou encore le concepteur de châssis ZF.

Ce groupe veut s’implanter en Europe, mais n’a pas fait d’offre ferme. Cependant, il a poursuivi les discussions avec les administrateurs.