FRANCE BLEU

Une trentaine d’écharpes bleu-blanc-rouge d’élus sont désormais accrochées devant les grilles de la fonderie SAM. Un acte fort des élus du bassin qui protestent toujours contre la fermeture de cette entreprise qui emploie 333 salariés. Les élus soutiennent la SAM.

Un geste fort des élus de l’Aveyron. Ils étaient une trentaine ce vendredi matin à déposer leurs écharpes bleu-blanc-rouge devant les grilles de la fonderie Sam. L’entreprise, qui travaillait exclusivement pour Renault, a été liquidée début décembre. Depuis plus de 45 jours, les 333 salariés bloquent le site pour empêcher la vente du matériel pour que l’entreprise puisse être rachetée un jour.