Centre Presse

La fonderie fonte, c'est fini

Sous le coup d'une liquidation judiciaire, la fonderie fonte, à Ingrandes, symbole de l'industrie châtelleraudaise depuis 40 ans, stoppe définitivement sa production à la fin du mois de juillet 2021 , laissant ses 290 salariés sur le carreau. L'épilogue de deux années de galère sur fond de crise du diesel et de gestion chaotique du groupe Liberty Alvance (GFG Alliance), qui avait racheté l'usine au printemps 2019.

La fonderie alu en sursis

Certains lui prédisent la même issue que sa « jumelle », la fonte. La fonderie aluminium, à Ingrandes, placée en redressement judiciaire en avril 2021, attend désespérément un repreneur. Date limite du dépôt des offres: le 10 janvier 2022. En jeu, le sort de 280 salariés. Qui se demandent bien où sont passés les 18 millions d'euros du prêt garanti par l'État accordé à l'usine fin 2020 et qui se sont « volatilisés » début 2021.

L'enquête ouverte cet été par le parquet de Paris sur les activités de GFG Alliance devra faire la lumière sur cette affaire.