Erat d'urgence prolongé : conclusion de l'édito de Wilfrid Boyault DG de la fédé:

Urgence à coordonner et à prendre tout au long de la filière, les hausses matière et énergie.

Urgence à ne plus assimiler fonderies & forges françaises à fonderies & forges automobiles puisque tous les secteurs autres que l'automobile restent très positifs sur leurs perspectives d'activité,

et puis,

Urgence absolue enfin pour les leaders de filière, à faire preuve d'esprit constructif pour que fonderie & forge, ce maillon essentiel d'une France qui se veut demain un champion industriel (notamment automobile) puisse travailler utilement à l'avenir, à l'innovation pour le site France de l'équipe de France