Le Télégramme -

Les salariés de la Fonderie de Bretagne ont une nouvelle fois présenté aux élus, locaux et régionaux, leur projet pour assurer l’avenir de la Fonderie de Bretagne. Éric Guyomard, Sébastien Joly et Maël Le Goff, salariés de la Fonderie de Bretagne ont rencontré des élus locaux et régionaux ce vendredi, à Lorient.

Des salariés de la Fonderie de Bretagne ont rencontré des élus de Lorient Agglomération et de la Région, avec le médiateur nommé par le préfet dans ce dossier,

Les élus auraient des contacts « assez réguliers » avec Renault selon les salariés qui ne veulent pas « rester en retrait mais participer activement à l’avenir de FDB.

Si l’on n’est pas fermé, c’est grâce aux salariés. Les élus savent que le site a du potentiel ». Les fondeurs souhaitent revoir la délégation d’élus à la rentrée pour travailler sur une étude plus poussée concernant la faisabilité d’une fonderie aluminium basse pression à Caudan. Ce vendredi, l’usine a fermé pour les quatre semaines de fermeture estivale.