La France vise un objectif de division par deux des émissions des particules fines issues du chauffage au bois d'ici 2030,

notamment en remplaçant 600 000 vieux appareils. La loi Climat mobilise l'action des préfets dans les territoires les plus pollués.