L'Avenir Entre-Sambre-et-Meuse Couvin -

Le curateur s’est donné jusqu’à la fin du mois d’août pour recevoir les offres de reprise de la dernière fonderie couvinoise. Mise en faillite début juin, la Fonderie de Couvin a jusqu’au 31 août pour s’assurer un nouveau départ. Sans repreneur en septembre, c’est un démantèlement qui l’attend.