Ouest France -

Le doreur de Mortain, Gérard Zurech devra la nettoyer, appliquer différents enduits pour finalement la dorer à la feuille et la vernir. Mission délicate puisque la belle dame, en très bon état structurel, mesure 2,60 m pour 860 kg !

Ce n’est qu’une fois descendue que la statue a dévoilé ses surprises : trois plaques commémoratives. Sur deux d’entre elles, était écrit A la mémoire de Guy Auguste Tréhu 15 août 1882, Fonderie d’Art L. Jacquet à Lyon.

Cette fonderie était spécialisée dans les calvaires.