Extraits des Echos -

Le groupe a annoncé jeudi 30 milliards d'euros d'investissement dans l'électrique entre 2021 et 2025.

Il s'approvisionnera auprès de cinq gigafactories, confirmant avoir conclu un accord avec l'Italie pour en implanter une dans la péninsule.

L'électromobilité est une attente forte de la société », a reconnu Carlos Tavares, lors de l'« EV Day » (pour « electric vehicle »)

Quatre plateformes techniques dédiées

Correspondant à différents types de modèles, tout en étant assez modulables pour répondre aux besoins spécifiques de chacune des 14 marques du groupe. L'autonomie des véhicules sera comprise entre 500 et 800 kilomètres.

Cinq gigafactories de batteries

Au total, Stellantis prévoit de s'approvisionner auprès de cinq gigafactories en Europe et en Amérique du Nord. De quoi sécuriser plus de 130 GWh de capacités (permettant d'équiper environ 2 millions de véhicules) en 2025 et plus de 260 GWh en 2030. Voitures électriques : une déferlante d'usines de batteries s'annonce en Europe

Si le virage vers l'électrique constitue la « brique la plus importante de la stratégie de Stellantis », a insisté Carlos Tavares, ce n'est certainement pas la seule. « Le logiciel en représentera aussi un pilier important », a poursuivi le dirigeant, qui a aussi annoncé la création d'une entité dédiée au software. Détails dans