France Bleu -

Une seule entreprise a donné une lettre d'intention aux administrateurs en charge du redressement judiciaire de la fonderie aluminium à Ingrandes dans la Vienne. C'est ce qu'on apprit les syndicats ce mercredi 16 juin lors d'un comité social et économique.

Un comité social et économique a eu lieu ce mercredi à la fonderie aluminium d'Ingrandes. Les administrateurs en charge du redressement judiciaires ont annoncé le nombre de potentiels repreneurs. Il n'y en a qu'un : un fond d'investissement anglo-saxon. Il n'a déposé qu'une lettre d'intention.

ll faut un repreneur avec un véritable projet et une capacité à diversifier l'entreprise. Jean-Philippe Juin espère qu'à la livraison de l'étude technique du site, demandée par l'État, il y aura plus de candidats à la reprise. Cette étude doit permettre de voir ce qui peut être fait pour diversifier le site et innover.