Paris Normandie - Illustrations PIWI Le lycée des Métiers Jean-Baptiste-Colbert, à Petit-Quevilly a accueilli l’épreuve pratique du concours général des métiers de la fonderie, mercredi 19 et jeudi 20 mai 2021. Cinq élèves, dont un Normand, avaient été sélectionnés. La coulée de la fonte en fusion dans les moules est magique et la concentration des candidats est extrême. L’épreuve pratique du concours général des métiers de la fonderie s’est déroulée sur deux jours au lycée professionnel Jean-Baptiste-Colbert, à Petit-Quevilly, mercredi 19 et jeudi 20 mai 2021. Sélectionnés par leurs professeurs, ils étaient six candidats venus de toute la France, dont deux élèves de l’établissement normand. « Ce qui est rare », se réjouissait le proviseur Caroline Gest.