Les Echos -

Le groupe issu de la fusion de PSA et Fiat-Chrysler au début de l'année affiche un chiffre d'affaires en hausse de 14 % sur un an. Le déficit de semi-conducteurs a amputé la production de 11 % sur les trois premiers mois de l'année.