Mediapart - 4 MAI 2021 PAR CHRISTOPHE GUEUGNEAU ET YOUMNI KEZZOUF

L’entreprise, qui produit des pièces pour des moteurs Renault ou Peugeot, est en redressement judiciaire. Son sort sera scellé le 11 mai. Depuis des mois, c’est toute la fonderie automobile française qui souffre. Reportage vidéo.

https://youtu.be/2F2Q3trwS-g