La Nouvelle République -

Une délégation de l’Alu a été reçue par des conseillers, à Bercy, ( au ministère de l’Industrie qui n'existe pas ).

Le ministère aurait annoncé son soutien aux trois fonderies du groupe Liberty Alvance qui ont déposé le bilan, où figure également Alvance Aluminium Wheels à Châteauroux.

« L’État va prendre en charge la période de transition pendant trois mois à travers un prêt financier pour les salaires et les matières premières afin de pouvoir tourner normalement. L’urgence, c’est de trouver un repreneur rapidement »,