Venu en 1803 à Liège. Au cours du long parcours de l’exposition "Napoléon, au-delà du mythe". On y apprend ainsi que Napoléon est venu deux fois à Liège.

La première fois, c’était en 1803 et il créa la fonderie de canons, l’ancêtre de l’arsenal de Rocourt. À l’époque, la fonderie avait été établie sur le site de l’ancien prieuré de Saint-Léonard.