Hit West -

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies hier à Caudan pour soutenir les salariés menacés par l'annonce de la vente de la Fonderie, par le groupe automobile Renault. Le reportage de Yann Launay.

Un millier de personnes rassemblées devant la Fonderie de Bretagne, hier (mardi) midi, à Caudan, près de Lorient : les représentants des salariés avaient appelé à la mobilisation, pour refuser la vente de l'usine par le groupe Renault. Le constructeur automobile cherche un repreneur, mais cette perspective est très loin d'enchanter les 340 salariés. Pour Nicolas par exemple, un rachat serait l'antichambre d'une fermeture pure et simple :